A+ A-
Aménagement, Rénovation urbaineRénovation urbaine : l'Etat approuve le projet nîmois, les opérations vont pourvoir commencer mardi 12 novembre 2019

Rénovation urbaine : l'Etat approuve le projet nîmois, les opérations vont pourvoir commencer

Le 6 novembre dernier, les projets de rénovation urbaine des quartiers Chemin Bas d'Avignon/Clos d'Orville, Pissevin-Valdegour et Mas de Mingue étaient présentés pour approbation auprès du comité d'engagement de l'Agence Nationale de Rénovation Urbaine. Un engagement fort de l'Etat était attendu, en termes financiers, pour ces enjeux de rénovation classés parmi les plus importants de France.

L'approbation de l’ANRU confirme ainsi son soutien aux ambitieux projets urbains visant à restaurer l’attractivité, la sécurité, la qualité de vie dans ces quartiers. Concrètement, un financement de 35% est accordé sur l’ensemble des projets et jusqu’à 50% sur ceux situés dans le quartier Pissevin-Valdegour, voire 80% pour le Mas de Mingue.

Pour les 25.000 habitants concernés, les dossiers à constituer pour les travaux d’aménagement sont lancés afin de permettre un début des travaux d’ici 2 à 3 ans.

Quartier Pissevin-Valdegour – Soutien à 50% :

- Aménagement de la Porte des Arts

- Projet commercial et logements à Kennedy Sud sur l’emplacement du Carrefour

- Démolition de la galerie Richard Wagner et de la dalle Debussy

- Transfert ferme-école sur la Pinède

-       Création d’un nouveau groupe scolaire en remplacement de la maternelle Paul Langevin.

Quartier Chemin Bas d'Avignon/Clos d'Orville – Soutien à 35% :

- Requalification de la copropriété « Le Portal » (jusqu’à 80% de soutien pour ce projet)

- Ilot Braque, près de l'ancienne Maison Médicale avec création de commerces et logements

- Destruction/reconstruction de l'école Léon Rousson

Quartier Mas de Mingue – Soutien à 35% :

- Ouverture Pole éducatif Jean d’Ormesson (livré début 2020)

- Action Grillon – achat commerce et garages – destruction et requalification. OPAH sur la partie résidentielle et concession d’aménagement sur la façade Grillons/Courbessac.

 

Tous les projets validés au cours de cette rencontre peuvent être lancés car ils sont assurés d'être financés. Rendez-vous est donné fin du 1er trimestre 2020 avec la signature d’un protocole d’engagement financier de chacun des partenaires et fin du 1er semestre, pour la signature de la convention d’engagement.

Coût pour la Ville : 57 M €, sur un total de 470 M €

Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.