A+ A-
TourismeTourisme : le bon bilan de la saison estivale 2019 vendredi 20 septembre 2019

Tourisme : le bon bilan de la saison estivale 2019

Plus de 2 millions de visiteurs ont opté pour Nîmes durant les six mois de saison touristique, soit une augmentation nette par rapport au (déjà) bon cru 2018. Parmi eux, un quart d'étrangers, majoritairement allemands, espagnols, belges et anglais. A noter la présence croissante de touristes Russes : des actions de promotion ciblées autour de la nouvelle ligne Montpellier-Moscou et la visite durant la Féria d'un journaliste d'un quotidien majeur du pays.

Une affluence touristique soutenue alors que le contexte régional enregistrait plutôt une baisse, notamment au mois de juillet. Tout le contraire à Nîmes où la fréquentation atteint 509 000 visiteurs en juillet, contre 461 000 en août. Levier important de cette tendance, la succession des événements organisés, de l’organisation de l’étape du Tour de France «  la boucle Romaine », au Festival de Nîmes, dont la programmation éclectique reste un pôle d’attractivité avec 150 000 spectateurs sur 18 dates, en passant par le festival Un réalisateur dans la Ville, y ont largement contribué. Tout comme le Musée de la Romanité, qui confirme depuis son ouverture l’intérêt qui lui est porté, avec une exposition temporaire sur une plus longue durée, d’avril à octobre, qui enregistre à elle seule plus de 135 000 visiteurs à l’heure où nous écrivons ces lignes. 

Ferias attractives et succession d'événements

Avec 1,6 millions de visiteurs, les Férias de pentecôte et des Vendanges constituent les locomotives de la fréquentation. Les monuments romains, quant à eux, continuent d’attirer les foules avec plus de 400 000 visiteurs sur la période de mai à septembre, notamment les Arènes où était organisé pour la première fois le spectacle historique Les Nuits de Nemaus, rassemblant 30 000 spectateurs. L’organisation de 9 expositions temporaires dans les Musées de Nîmes a permis d’enregistrer également une hausse de 58% de leur fréquentation estivale (hors musée de la Romanité). Le centre-ville animé notamment le soir, à travers les Jeudis de Nîmes, les opérations commerciales braderie et vid’boutik, la nocturne des Halles, encouragées par des facilités de stationnement, a su garder son dynamisme malgré les épisodes de canicule. De nouvelles offres tarifaires, le Pass Romanité Nimes – Pont du Gard (8000 ventes) et le pass’musées avaient pour objectif d’inciter à l’allongement des séjours sur Nîmes.

Opération séduction

L'office de Tourisme mène en 2019 plus de 30 opérations de promotion en Europe (Allemagne, Grande-Bretagne, Italie et Espagne), mais aussi aux Etats -Unis, au Canada, au Japon, en Chine avec une extension sur Taïwan. Du 1er au 4 octobre, en partenariat avec Atout France, le Pont du Gard, Gard Tourisme et le CRT Occitanie, sera accueilli à Nîmes le workshop France Méditerranée. Près de 100 tour operators du bassin Méditerranéen seront présents à Nîmes et autant de professionnels venus de toute la France. Le choix de Nîmes, préféré à Lyon et Perpignan, pour la tenue de cet événement international démontre que notre ville est aujourd’hui une destination touristique reconnue. 

Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.